Philosophie
Au Château Pesquié, la famille Chaudiere s'est fixée pour mission d'exprimer un terroir unique : le terroir du Ventoux. Volontiers pionniers, les trois générations de vignerons qui s'y côtoient ne perdent pas de vue les générations futures : une viticulture de qualité passe pour chacun d'entre eux par des pratiques durables et responsables.
Une viticulture durable

Toiture de la cave couverte par des panneaux photovoltaiques La Famille Chaudiere a pris ses distances avec l'agriculture conventionnelle depuis les années 1980. Animé par le souci d'une agriculture durable des le début de sa carriere viticole en 1985, Paul Chaudiere est un pionnier de la lutte raisonnée. En 1993, le Château Pesquié est la premiere cave particuliere sélectionnée par le réseau Farre (Forum de l'Agriculture Raisonnée et Respectueuse de l'Environnement). Dix ans plus tard, c’est l’une des premieres caves indépendantes a obtenir une certification définitive. Depuis, le domaine, suivi par Ecocert, a opéré sa conversion en agriculture biologique.

La bonne insertion de la cave du Château Pesquié au sein de son écosysteme a aussi été une priorité des l'origine. Elle est construite dans le prolongement d'un coteau et s'insere parfaitement dans le paysage. La cave est recouverte d'une couche de terre végétale qui sert de support a des plantations et assure une bonne isolation thermique. Les installations étant ainsi partiellement enterrée, la vendange arrive sur le toit et glisse dans les cuves par gravité. D'autre part, les bâtiments qui ne sont pas couverts de terre végétale sont le support de panneaux photovoltaiques : le domaine produit d'ailleurs beaucoup plus d'électricité qu'il n'en consomme.

L'expression du terroir

Alex, Fred & Paul Chaudiere La fertilisation, afin de protéger l’équilibre des sols, est faite exclusivement d’amendements organiques a base d’humus. Avec la volonté constante de renforcer la vie animale et végétale, le Château Pesquié privilégie le travail mécanique des sols (désherbage mécanique notamment sous le rang grâce des interceps hydrauliques). Le vignoble, d’un âge moyen proche de 40 ans, est perpétuellement restructuré dans un souci de qualité optimale. Les palissages sont de plus en plus haut (environ 170 cm pour la syrah). Les densités a l’hectare, traditionnellement tres basses dans la région, sont désormais proches des 5 000 pieds. Un souci constant est accordé a la maîtrise des rendements.

La vendange démarre tres tôt le matin pour rentrer le raisin a basse température. En fonction des terroirs, des cépages et de l’âge des vignes, les macérations durent entre 12 et 30 jours. Vinification et stockage ont essentiellement lieu en cuve inox et béton. Toutefois, la famille Chaudiere a été parmi les premieres a croire au grand potentiel de garde des vins du Ventoux et a faire des élevages longs. Le magnifique chai de vieillissement se compose de plus de 300 barriques. Les supports oxo-line permettent aussi de faire plus efficacement du bâtonnage et les fermentations malolactiques en barriques. Le Château Pesquié possede son propre matériel d’embouteillage. La mise en bouteille, comme toute les étapes de la production, est donc faite au Château par les soins de la famille Chaudiere.

 


Mentions légales